Étiquettes

, , ,

A Bologne, sur la piazza Nettuna, le 1er août, ces femmes montrent leurs jolis seins en public, toute pudibonderie exclue, et elles les pressent effrontément pour en faire jaillir non pas le liquide nourricier mais l’eau vive, celle des quatre fleuves qu’elles représentent (le Gange, le Nil, l’Amazone, le Danube).

(Photo : cliquer pour agrandir.)

Par ailleurs, sur le site italien de Wikipédia, on apprend que le logo du constructeur automobile Maserati a été inspiré par le trident de Neptune, le Dieu aquatique, qui surplombe la scène.

Cette fontaine de jouvence n’a pas encore fait l’objet d’une bulle papale – borroméenne – visant à interdire les représentations profanes visibles par les petits enfants ou les adultes coincés.

 (Photo : cliquer pour agrandir.)

Les habitants de la cité italienne en sont fiers à juste titre et le monument cohabite pacifiquement avec le rappel, à quelques mètres de là, de certains épisodes d’une Histoire tragique, dont l’attentat de la gare de Bologne le 2 août 1980, qui ensanglantèrent la ville rouge.

(Photo : cliquer pour agrandir.)

(Bandiera rossa)