Mots-clefs

, , , ,

Depuis plusieurs jours, je sentais comme un frisson au milieu du dos. Quelqu’un me suivait-il ? J’avais beau me retourner ou regarder discrètement les reflets dans les vitrines des magasins, aucune ombre maléfique ne se signalait à mon attention.

Pourtant, cette sensation m’accompagnait : on allait me poignarder, la lame pénètrerait au milieu des omoplates, la douleur serait brève et pointue. Simplement, j’ignorais la cause de cette punition soudaine et cela me faisait aussi mal que le geste que j’anticipais de manière folle.

Je suivais de loin une affaire qui avait créé un certain bruit médiatique et le récent cambriolage (« une coïncidence ») qu’avait subi l’avocat de l’ex-comptable, Claire Thibout, celle qui avait révélé les remises d’argent soi-disant effectuées par la milliardaire de L’Oréal à des hommes ou femmes politiques de droite.

Mais je n’étais pas journaliste d’investigation ! Qui aurait pu m’en vouloir ? Les assassinats en public ne couraient pas les rues à Paris (ne pas confondre avec Marseille). Les trottoirs ne voyaient passer que des gens pressés, de rares utilisateurs de skate-bord ou quelques individus inactifs ayant pour le moment échappé au recensement dont le ministre de l’Intérieur élaborait le projet secret.

Je pensais faire prochainement un saut à l’Armurerie de la gare de l’Est pour demander si l’on pouvait acheter sans déclaration officielle un gilet pare-balles (et donc pare-lames) même si on n’était pas dans la police ; après tout, le simple citoyen avait le droit de se protéger, non ?

Le soleil étalait ses rayons, ce jour-là, quand je me dirigeai vers la place des Vosges. Devant un marchand de journaux, une affiche conforta mon trouble pressentiment. Existait-il au moins des mini-rétroviseurs que je pourrais fixer sur les branches de mes lunettes, comme sur le guidon d’une moto ?

Oui, Liliane Bettencourt vivait toujours en totale liberté, il y avait de quoi frémir.

(Photo prise à Paris le 15 septembre. Cliquer pour agrandir.)

(Count Basie, Front Burner)

Publicités