Mots-clefs

, , ,

A Rueil-Malmaison (92), j’ai garé la voiture dans le parking souterrain de chez Leclerc : étrange, d’habitude ils sont plutôt situés en plein air.

Comme j’avais trois heures devant moi (rien dans Libération, jeudi matin, sur la sortie d’Après le livre de François Bon), je me suis baladé dans le quartier.

Le maire, Patrick Ollier (toujours ministre), veille sur sa ville ; il recevra aujourd’hui, au château de la Malmaison, le « sulfureux » Carl XVI Gustave, roi de Suède, pour une visite privée de l’exposition Destins souverains. Joséphine, la Suède et la Russie.
Plus tard, en rentrant chez moi, je n’ai pu remettre la main sur Loin de Rueil (en Folio) de Raymond Queneau, auquel je pensais immanquablement ; je me console en pensant que je lui ferai bientôt l’aumône de quelques euros pour le retrouver.

(Photos : cliquer pour agrandir.)

(Thelonius Monk, Misterioso)

Publicités