Mots-clefs

, , ,

J’ai intérêt à ne pas rater mon rendez-vous, tout est chronométré, là-bas, et ce périph’ est vraiment encombré, je ne comprends pas comment on peut laisser des panneaux de limitation de vitesse à 80 km/h quand on avance en permanence comme des escargots, quelqu’un s’occupe-t-il vraiment de la circulation, il doit être planqué dans son bureau derrière sa porte capitonnée et surfer toute la journée sur Internet ou alors il prend une voiture avec un gyrophare, ça lui permet d’emprunter la bande d’arrêt d’urgence et de s’extraire du magma populaire, là si je rate l’horaire, c’est tout mon contrat qui tombe par terre, ça fera même des éclats de verre, on pourrait se couper les pieds si quelques hôtes des lieux se baladent pieds nus, mais cette hypothèse est absurde puisqu’ils n’habitent pas sur place, le soir le bâtiment n’abrite que des fantômes, dès que j’ai eu le coup de téléphone, j’ai su que c’était le responsable de l’entretien, il y avait des vitres à remplacer, notamment celles qui donnent sur le parc, elles étaient « tavelées » (pour reprendre l’expression employée par mon interlocuteur), elles gênaient la vue sur le petit bassin et rappelaient trop des prédécesseurs historiques, ça n’avance guère mais on sait maintenant que la fille du Président s’appelle Giulia, ils aiment le monde des A, seulement elle n’a pas encore découvert le grand immeuble où son papa travaille pour le bonheur de la France, j’ai bien gardé le ticket rouge qui me permettra de franchir le porche célèbre, j’entendrai le bruit des graviers de la cour malaxés par les roues de ma camionnette, si je voulais je pourrais fixer un pain de plastic sous le plancher mais je crois qu’ils passent des miroirs en dessous pour vérifier à tout hasard, même s’ils ont déjà fait une enquête de moralité sur moi et ma société pour vérifier que j’étais clean, que je n’avais pas été gauchiste et que je ne professais pas des opinions politiques contraires à celles qui ont fait élire le chef de l’Etat en mai 2007, je pense réellement qu’il ne va pas pouvoir faire un second mandat, les Français vont se jeter sur la prochaine élection pour manifester leur désir de changement, de retournement, d’appel d’air, ils voudront traverser la vitre, juste pour voir, et on s’en fiche des coupures sur les mains.

(Photo prise le 20 octobre sur le périph’ parisien. Cliquer pour agrandir.)

(Count Basie, Duet)

Publicités