Mots-clefs

, , , ,

(Scan du monde.fr. Le tag a été rajouté. Cliquer pour agrandir.)

Tarés du bulbe rachidien, bachi-bouzouks, fanatiques à l’œil unique, eunuques de la pensée, entortillés du dogme, applicateurs de la charia ou de la chierie, adorateurs siphonnés et tordus de divinités assises sur de gros livres à interprétations multiples, commandos partisans du cocktail Molotov (même s’ils haïssent les Rouges), laudateurs de l’immobilisme et de la régression vers l’immuable, trouillards devant l’humour, l’ironie, la plaisanterie, culs serrés devant le non-orthodoxe, l’inédit, l’inventif ou le créatif, répétiteurs des soi-disant saintes paroles ointes d’encens à odeur de boules puantes, intégristes de la soutane ou de la djellaba, larves mentales débiles, lanceurs d’anathèmes en V.O., mécanos de l’intimidation et de la grenade (pas le fruit) cybernétique, porteurs de ceintures explosives pour régime définitivement amaigrissant, ayatollahs de la révélation première et ultime, kamikazes plus forts que des Turcs, censeurs à l’onction gluante, manieurs de ciseaux et de coupe-coupe à tort et à travers, barbus même pas à la hauteur, enturbannés du ciboulot, adieu dévots, vaches, cochons, couvées, phalanges de l’ordre religieux gélatineux, misérables anonymes au croissant dans la poche, justiciers à la petite semaine (uniquement le mercredi pour Charlie Hebdo), imbéciles congénitaux réfractaires forcenés à toute idée sensée : vous avez réussi, croyez-vous bêtement.

Il est vrai que, grâce à vous, Claude Guéant s’est refait soudain, croit-il, une virginité dans le domaine du respect de la liberté de la presse.

Allez fissa, au nom d’Allah (par exemple), au paradis des ectoplasmes !

Publicités