Mots-clefs

, , , , ,

Le 10 septembre 2000, Jean-Michel Maulpoix avait écrit un article sur le Mont-Noir et la Villa où vécut Marguerite Yourcenar, et je ne devais le trouver que plus tard après avoir publié cette chronique, il y a déjà longtemps (mise en page : François Bon).

Mais les ans n’ont pas brouillé les pistes et il est toujours aussi facile, depuis Bailleul (Nord) – où se dresse une sculpture de l’auteur d’Archives du Nord – d’aller jusqu’au parc, distant d’une dizaine de kilomètres, où des écrivains (comme, par exemple, Marc Pautrel) peuvent « résider » de un à deux mois et disposer alors de ce merveilleux balcon en forêt.

Dimanche après-midi, quelques promeneurs arpentaient les sentiers, le soleil perçait au travers des arbres : sans doute était-ce le même que Marguerite Yourcenar avait regardé en face.

(Photos : cliquer pour prendre de l’espace.)

(Miles Davis, Autumn Leaves)

Publicités