Mots-clefs

, , , , ,

Le jeudi 8 décembre, j’avais rendez-vous le matin dans un café parisien de l’avenue Parmentier (10e) avec l’ami Piero, blogueur par-dessus le marché ; nous nous rencontrons régulièrement (Internet n’est pas uniquement virtuel), il vient juste d’à côté, quartier de Belleville.

A l’aller, je remonte par la rue Jacques Louvel-Tessier, et je prends une photo de la nouvelle fresque murale, avant qu’elle ne soit défigurée par des signatures ou effacée par les employés du nettoyage municipal.

(Photo prise à 10 h. 30. Cliquer pour agrandir.)

Une fois assis à la petite table du Corbeau blanc (nous aimons particulièrement l’enseigne de cet établissement), je saisis l’animal par transparence mais je n’ai pas le temps d’effectuer vraiment la mise au point de la photo, voilà Piero qui arrive.

(Photo prise à 10 h. 33. Cliquer pour agrandir.)

On parle, on rit, on s’échange des nouvelles, il est allé à Londres pendant le week-end d’avant, cela fait longtemps que je n’y suis retourné et je n’ai pas encore expérimenté le tunnel sous la Manche (celles de mon blouson me suffisent peut-être ?).

Après avoir dégusté un café (il est bien et le patron sympa) à deux reprises chacun, nous nous séparons. J’emprunte la même rue qui descend maintenant et je repasse devant le tigre mordoré, encore une photo mais en plan plus large, depuis le trottoir en face – je verrai plus tard sur l’image qu’un vélo d’enfant se blottit au milieu des grands.

(Photo prise à 11 h. 29. Cliquer pour agrandir.)

(The Rolling Stones, Paint It Black)

Publicités