Mots-clefs

, , ,

Le modeste candidat à l’investiture républicaine pour les prochaines élections américaines (eh oui, là-bas aussi…), Mitt Romney, traîne quelques casseroles fiscales accrochées aux basques de sa future veste.

(Capture d’écran du monde.fr d’hier. Cliquer pour agrandir. Le tag a été rajouté.)

Lire les articles du Monde qui présentent le fier-à-bras – potentiel challenger de Barack Obama – sous son profil d’homme très affairé, trempant dans le Bain Capital de quelques domaines financiers juteux.

Ce qui n’est pas, heureusement, le cas de certains hommes politiques de droite en France.

On notera l’investissement récent, comme le rapporte le Huffington Post (bientôt en VF sous la houlette d’Anne Sinclair), de Mitt Romney dans Stericycle, une chaîne médicale anti-avortement : le progrès va aussi en marche arrière outre-Atlantique.

(Dizzy Gillespie, Unicorn)

Publicités