Mots-clefs

, , , , , , ,

J’ai reçu récemment de la part de Fabrice Pascaud, le grand manitou du site Arcane 17, référence surréaliste remarquable sur le Net, une photo que je ne connaissais pas, où l’on peut découvrir Benjamin Péret et André Breton se livrant à la chasse aux papillons.

Nul doute que les coléoptères capturés ce jour-là, ou lors d’autres expéditions, aient reconnu les mains envoûtantes de ceux qui maniaient ces légères machines célibataires, et leur laissaient parfois la liberté de ne pas pénétrer dans leurs alcôves piquetées de trous plus ou moins géométriques.

Ici, la campagne n’était pas électorale mais surréaliste, pourtant la politique ne se tenait jamais loin : la poésie y jouait son rôle, à moins que ce ne soit le contraire. On peut rêver encore à cette époque lointaine dans le temps, mais proche dans notre esprit.

« Deux dangereux terroristes en train de comploter. D’aucuns prétendent qu’ils seraient des orfèvres dans la fabrication de bombes artisanales surréelles. Les milieux autorisés s’interrogent sur la portée de ce « surréel ». Caractéristique : ne se font jamais prendre dans les mailles du filet. » Fabrice Pascaud.

Saint-Cirq-Lapopie en 1959. Photo DR. Cliquer pour agrandir.)

(Bernard Lavilliers, Les Mains d’or)

Publicités