Étiquettes

, , , , , , , ,

En regardant hier soir, lors du journal de 20 heures de TF1, l’encore président de la République répondre – avec son aplomb cousu de fil bleu marine – aux questions de Laurence Ferrari (tee-shirt rouge remplaçant le blouson de cuir noir de la veille pour François Hollande) et son mollasson confrère François Bachy, je me disais qu’il était vraiment capable de toutes les audaces : outre son français toujours aussi relâché, je me souvenais de sa première apparition, totalement spontanée, à Disneyland Paris (le 15 décembre 2007), en compagnie de sa future épousée.

En fin de matinée, j’étais passé boulevard de Strasbourg (10e) et j’avais aperçu soudain ces touristes qui, pour se protéger de la pluie giflant sans parcimonie, portaient des ponchos siglés du logo de la célèbre entreprise américaine d’entertainment  (fabriquons français mais divertissons-US !).

En fait, Nicolas Sarkozy dispose réellement des capacités pour devenir un « character » incontournable du parc d’attraction(s) spécial de Marne-la-Vallée et du FN réunis.

S’il doit se pointer, après le 6 mai, chez Pôle Emploi, il pourrait postuler sans problème pour un rôle à la Mickey (il possède la carrure pour le costume), surtout depuis qu’il s’est trouvé une plantureuse souris pour partager les restes du fromage quinquennal, en attendant sa propre défaite du 6 mai. Et pour réciter n’importe quoi, il n’aurait vraiment pas à forcer son talent.

(Photos prises le 25 avril à Paris. Cliquer pour agrandir.)

(Blanche-neige, Hello, on rentre du boulot)

Advertisements