Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

– Que Dieu soit avec vous !

– Et avec votre esprit !

– Sanctification !

– Oh, j’ai cru que aviez dit « scarification »…

– Mais non, ne blasphémez pas : hors de notre vue, ces « ghotiques », drogués, fainéants, l’anneau dans le nez ou ailleurs, ces cohortes de cloportes !

– Les Rouges ont pris le pouvoir, François Hollande possède même, dit-on, un patrimoine plus gros que celui de Sarkozy…

– Oui, la situation est grave, et, par-dessus le marché, l’ancien apparatchik du PS désire que les couples du même sexe (vous voyez bien : les homos, femmes, hommes, et pourquoi pas enfants ou animaux ?) puissent se marier entre eux, résultat : même Barack Obama lui emboîte le pas, si j’ose dire…

– Mais dans quel monde vivons-nous, chère Marie-Angélique ? Nos valeurs les plus précieuses sont attaquées par ces « socialistes » qui veulent mettre tout le monde sur le même pied d’égalité, alors que la Nature nous a créés différents, et que chacun mérite ce dont il hérite. Eux, ils voudraient tout niveler par le bas, c’est la loi du bulldozer arborant un drapeau rouge avec marteau et faucille fiché dans le pot d’échappement (comme ces oriflammes libyens, syriens, marocains, algériens, tunisiens, maliens, sénégalais, congolais… vus par centaines de milliers à la télé le 6 mai au soir lors de leur rassemblement de sorcellerie à la Bastille).

– Le pays est en grand péril, ma bonne Eulalie. Il nous faut nous organiser pour résister au communisme – vous avez-vu et entendu ce grossier Jean-Luc Mélenchon ? – qui dresse son spectre hideux à tous les carrefours, dans toute la presse soudain enrégimentée (heureusement, Le Figaro, Valeurs actuelles et Minute existent encore !) et même à la télévision (Laurence Ferrari en tailleur rouge sur TF1, le soir de la défaite de notre bien-aimé Guide, c’était logique !), à l’avachissement de la jeunesse (bientôt le cannabis en vente libre dans les débits de tabac), à la perte de l’identité nationale (que va devenir notre grand Hortefeux ?), à l’écrasement et l’effacement de nos croyances (Christine Boutin, priez pour nous !) les plus intimes.

– Vous vous souvenez de l’appel du 18 juin 1940 (dans les manuels d’Histoire, je veux dire) ? C’est cela qui nous manque ! Une affiche barrée de tricolore et placardée sur tous les murs des villes et villages de France, avec un texte, une homélie, appelant au sursaut national – bientôt les élections législatives, il semble que Madame Le Pen ait mis finalement de l’eau de Vichy dans notre vin de messe – et chacun comprendrait enfin quelle est la menace et quelle doit être la riposte !

– Oui, il faut éteindre le feu qui menace nos propriétés, notamment dans le Gard ou en Corse, accès pompiers d’urgence ! Faites-nous la grande échelle vers la liberté retrouvée, le respect des valeurs intangibles, celles de la religion catholique, apostolique et romaine, l’amour de notre trilogie vénérée « Travail-Famille-Patrie » (miroir décapé de notre immortelle sainte Trinité) dans une adoration ressuscitée, et chassez pour finir ces affreux bolchéviques de notre territoire sacré !

– Et si on faisait annuler l’élection présidentielle ?

– Oui, bonne idée, vous savez qu’elle vient de la maire UMP d’Aix-en-Provence ? Mais on va se retrouver bientôt avec Nicolas Sarkozy au Conseil constitutionnel…

– Peu importe, il possède un grand pouvoir de conviction.

– Alors, Gloria in excelsis Deo !

(Photo prise à Antony, Hauts-de-Seine, le 10 mai.)

(Missa Solemnis, Kyrie, Johann Baptist Vanhal, par Colin Ainsworth)

Publicités