Mots-clefs

, , , , , , ,

L’ennui, avec ces appareils photos numériques non reflex (et vive le grand Raymond Depardon avec son ancien 6 x 6 argentique !), c’est que l’on ne voit pas dans le viseur de dos s’il y a une poussière ou un voile sur l’objectif.

Je n’ai donc découvert la trace de doigt sur celui-ci qu’hier soir, en regardant les clichés pris dans l’après-midi : tous étaient flous sur le bord gauche. Il m’a suffi d’effacer alors l’empreinte digitale avec un mouchoir en papier, et de faire un test : tout était redevenu « normal ».

Donc, ici, un choix de photos prises hier en allant notamment dans le 15ème arrondissement de Paris, et en passant rue Cauchy, là où habite toujours le nouveau président de la République.

Un simple car de police stationne pas loin de l’immeuble sans ostentation. La rue n’est pas barrée.

Paris était calme sous un ciel variable, agité de quelques bouffées de fumée lâchées par Cécile Duflot, et tout de suite exploitées par la sentencieuse et pénible Françoise Fresssoz du Monde, qui n’aura décidément changé ni avant ni après l’élection de François Hollande à la présidence de la République : la critique systématique traduit sûrement, dans son cas désespéré, l’envie ou la jalousie inconscientes.

Au retour, là où s’alignent encore quelques animaleries, des affiches rappelaient que quelqu’un d’autre, portant un nom à consonance « étrangère », fut chargé, jadis, de la plus haute fonction de l’Etat.

(Photos : cliquer pour agrandir.)

(Photos : cliquer pour agrandir.)

(Photos : cliquer pour agrandir.)

(Ray Charles, Greenbacks)

Publicités