Étiquettes

, , , , ,

Le 15 juillet, un saut « en Avignon », où le festival « off » tente de concurrencer le « in » et se révèle parfois « out ».

(Photo : cliquer pour agrandir.)

Ce qui est toujours amusant, c’est la débauche d’affiches, de troupes en balades promotionnelles, la foire permanente, une sorte de fête ininterrompue.

(Photos : cliquer pour agrandir.)

Rendez-vous était pris à 20 heures pour le spectacle de Régine Chopinot, Very Wetr !, au cloître des Célestins.

Représentation, à partir de danseurs de Nouvelle-Calédonie, d’une chorégraphie traditionnelle affrontée aux influences de la world-music, réflexion haute sur l’interpénétration des cultures, des différences, de ce qui fonde un socle commun, humus ou habitus des expressions corporelles et musicales.

(Photo : cliquer pour agrandir.)

Le lendemain, nous croisons, par un coup du hasard, Régine Chopinot dans une rue d’Avignon, et nous lui disons combien nous avons apprécié et admiré son spectacle de la veille ; elle en est heureuse car une certaine critique ou des spectateurs ont assimilé, au premier degré, sa création à une sorte de « tourisme » exotique.

Elle s’en va ensuite, seule, de sa démarche légère, dansante.

(Photo : cliquer pour agrandir.)

Publicités