Mots-clefs

, , ,

Au cours de ces pérégrinations estivales sous forme de flash-backs – heureusement passés au tamis – je me suis rendu compte que j’avais « zappé » un détour par la ville de Pau (Pyrénées-Atlantiques), effectué le 29 juillet.

A l’intérieur du château, on avait presque terminé par le fameux tableau où l’on découvre Henri IV jouant avec son fils au cheval non désarçonné par la survenue d’un ambassadeur.

Pas loin de la sortie du bâtiment historique, toujours agréable à revisiter (et dont François Bayrou n’occupe pas encore la fonction de guide), un autre moyen de transport nous rappelait que les jouets enfantins peuvent se présenter, en fait, sous différentes apparences !

(Photos : cliquer pour agrandir.)

(Charles Llyod, Prayer)

Publicités