Étiquettes

, , , , , ,

Quand nous arrivons, le concert de Bruno Mantovani est déjà commencé. Nous attendons l’interruption après la première pièce pour prendre les tickets et nous glisser discrètement au fond de la salle. Une animatrice explique longuement, en allemand, les tenants et aboutissants de la carrière du compositeur et des oeuvres jouées (piano, flûte, clarinettes, percussions), la référence à Michel Portal revient à plusieurs reprises. Cette musique est fine et puissante (l’apéro terminal manquait d’amuse-gueules).

Sur l’immense avenue du Kurfürstendamm, les bâtiments à l’architecture ancienne portent les enseignes internationales que l’on peut voir partout (H & M, etc.). Des vitrines de sacs ou de chaussures de luxe s’étalent même en plein milieu du trottoir ! L’antique grand magasin KaDeWe mérite le détour pour son décor kitsch – mais je ne veux pas tomber dans le Guide du routard – et la tour en forme de ruche verticale dissimule en partie l’Église du souvenir.

Nous reprenons le métro à Winterbergplatz, il est 20 heures 34 quand nous arrivons à notre station de Schonhaüser Allee : la nuit est déjà tombée, la terrasse d’un restaurant (Gina M.) sur une petite place calme nous attend, on dînera à la chandelle. Berlin ist (aussi) ein Fest.

(Photos : cliquer pour agrandir.)

Advertisements