Étiquettes

, , , , ,

On descend au métro Rome, on prend la rue de Rome (8e), on entre dans la librairie musicale au numéro 55, on rachète le livre qu’il faut, on redescend dans le métro (après être passé par-dessus les trains de la gare Saint-Lazare avec son nom en inscription géante sur un mur, à moitié effacée), on sort à Strasbourg-Saint-Denis pour éviter encore un changement, la symphonie est concrète, d’abord souterraine, puis rendue à l’air libre.

(Photo ci-dessus : le passager quitte à la station Blanche.)

(Photos : cliquer pour voir en grand.)

(Stéphane Grappelli, Star Eyes)

Publicités