Étiquettes

, , ,

Beaucoup de boutiques de coiffeurs, « cosmétiques », ongleries, jongleries, colifichets… sur le boulevard de Strasbourg (10e), après le carrefour avec la rue du Château d’eau.

Son atmosphère cosmopolite et les têtes décapitées en rangs d’oignons dans les vitrines avec leurs perruques noires, rouges ou parfois vertes, ses groupes de types qui agrippent les filles pour leur proposer on ne sait trop quoi, cette nonchalance, ces codes vocaux ou vestimentaire, ces va-et-vient dont on ignore la signification, ou bien le stationnement prolongé de quelques-uns qui attendent sans doute que le temps passe et trépasse, à force de couper dans leur esprit les cheveux en quatre ou en cinq.

(Photo prise le 27 octobre, boulevard de Strasbourg. Cliquer pour agrandir.)

Publicités