Étiquettes

, , , , , ,

Vendredi dernier, je devais me rendre à la librairie du musée du quai Branly, où se tient l’exposition (que j’espère visiter un de ces quatre) Aux sources de la peinture Aborigène.

Dans l’avenue du président Wilson, j’ai aperçu une magnifique Mercedes et je ne pouvais la rater.

Mais je suis tombé à nouveau sur cette « une » de L’Express, dirigé, lui, par le petit barbier à l’écharpe rouge, tournant sur tous les kiosques parisiens depuis mercredi. La compétition idéologique avec Le Point est assurément amusante – mais on repense à l’hebdo de haute tenue à l’époque de Françoise Giroud et JJSS, et dont la succession a abouti maintenant, sans honte, à cette publication racoleuse, pour ne pas dire plus.

Au retour, j’ai traversé la Seine par la très large passerelle Debilly (vierge de tout cadenas !) dont les planches de bois demeurent toujours un plaisir à fouler.

(Photo ci-dessus : cliquer pour une vue plus touristique.)

(Photos : cliquer pour agrandir, sauf exception.)

(Janis Joplin, Mercedes Benz)

Publicités