Mots-clefs

, , , ,

Il y a quelque chose de poignant dans ce collège d’Antony (en cours de « réhabilitation »), qui porte le nom d’Anne Franck : la pluie grise tombe sur les cubes de couleurs qui semblent abriter des souvenirs, on distingue quelques têtes penchées sur des cahiers, l’architecte a voulu sans doute donner un aspect aérien à son ensemble, et le visage attend là, juste à l’entrée, fixé sur la grille.

(Photos : cliquer pour agrandir, sauf celle ci-dessus pour la changer.)

Puis, retour à Paris en début d’après-midi : rue des Francs-Bourgeois (3e), à côté du magasin Picard Surgelés, cette librairie « nordique » à la belle enseigne, que j’ai déjà photographiée, et qui semble définitivement fermée : la page est donc tournée ?

À l’instant où j’appuie sur le déclencheur, deux enfants passent sur une seule trottinette.

(Photo : agrandir par plaisir.)

Publicités