Étiquettes

, , , , , , , , ,

On pourrait imaginer que les enseignes parlent vraiment de ce qu’elles annoncent : alors, les enfants valseraient, ils se retrouveraient libérés, dans un méli-mélo d’associations, de rencontres imprévues, d’apparitions incohérentes ou signifiantes sur la table à disséquer le réel, scalpel des illusions, bistouri de l’improbable, cicatrisation à venir.

A chaque instant, l’inattendu viendrait vers nous, un doigt de fantastique ferait avaler et digérer l’ordinaire des jours, ce serait peut-être le grand vent d’une forme de poésie lestée de son urbanité ?

(Photos : Paris, samedi 24, rue des Récollets, rue des Vinaigriers, carrefour de la rue Beaurepaire avec le quai de Valmy, 10e. Agrandir est possible.)

(Gerry Mulligan, Maytag)

Publicités