Mots-clefs

, , ,

Le 13 décembre, j’allais jusqu’à Stalingrad (Paris, 19e) : j’aime bien ce quartier aérien (la station de métro Jaurès est en réfection : un signe ?), et prendre en photo ce qui se présente à l’œil ou prendre à l’œil ce qui devient photo.

Pendant la bataille, quelques photographes casqués mitraillèrent sans doute.

Lors de l’entrée dans le cinéma MK2, une pancarte : « Par suite d’un incident technique, la salle 4 n’est pas chauffée, veuillez accepter nos excuses », mais pas de réduction proposée. La caissière me conseille gentiment de garder mon blouson et mes gants !

A la sortie, pas besoin d’un sas : il règne la même température qu’à l’intérieur. Et la nuit s’est affalée au bord du quai de la Loire.

Stal1_DH(photos : agrandir ou non.)

Stal2_DHStal3_DHStal4_DHStal5_DHStal6_DHStal7_DHStal8_DHStal9_DHStal10_DH(photo ci-dessus : une autre image est cachée dessous, cliquer ou bouger.)

Stal11_DH(photo ci-dessus : une autre se dissimule là aussi, cliquer ou bouger.) Stal12_DH(photos : agrandir prend le temps d’un clic ou d’un geste.)

(Tchaïkovski, Valse sentimentale)

Publicités