Étiquettes

, , , , , ,

L’autre début du jour, je remarquai cette camionnette et sa petite échelle (comme sur d’anciens véhicules utilitaires) mais elle a tendance à disparaître ou devient télescopique et se trouve rangée désormais à l’intérieur des fourgons.

gratte-ciel1_DH

Les seuls gratte-ciels « parisiens », exceptées la tour Montparnasse et la tour Eiffel (n’oublions pas Maurice Koechlin), dont la partie habitation supérieure est réduite à un souvenir historique – se trouvent du côté de La Défense. Il est vrai qu’une échelle peut servir à autre chose : alors, l’imagination escalade.

« Travaux d’accès difficile » !

Une fois la photo prise, je me suis aperçu que la Scenic sur la gauche, bien qu’immatriculée à Paris, portait un « L », d’origine sans doute anglaise, à la place du « A » indiquant le débutant ayant acquis récemment (en tout cas depuis moins d’un an) la très chère autorisation de conduire un véhicule à quatre roues.

gratte-ciel2_DH

Le pilote du scooter posait pourtant une question demeurée inaudible.

Ou alors : « L » comme « Licencié » : ayant obtenu le permis et pas seulement perdu son travail ?

Le restaurant s’appelait Voltaire : il avait dû en voir, des calèches, des femmes fardées, de jeunes hobereaux, insolents qui plus est.

Une librairie demeurait ouverte (meilleure vente : Code forestier, 20,90 €, papier).

Le calme, forcément trompeur, régnait en apparence.

gratte-ciel3_DH(Photo : cliquer ou bouger l’image pour changer d’échelle.)

Advertisements