Étiquettes

, , , ,

« De même, en effet, qu’à l’âge préhistorique la prépondérance absolue de la valeur cultuelle avait fait avant tout un instrument magique de cette œuvre d’art, dont on n’admit que plus tard, en quelque sorte, le caractère artistique, de même aujourd’hui la prépondérance absolue de sa valeur d’exposition lui assigne des fonctions tout à fait neuves, parmi lesquelles il se pourrait bien que celle dont nous avons conscience – la fonction artistique – apparaisse par la suite comme accessoire (1). Il est sûr que, dès à présent, la photographie puis le cinéma fournissent les éléments les plus probants à une telle analyse. »

______

(1) A un autre niveau, Brecht présente des considérations analogues : « Dès que l’œuvre d’art devient marchandise, on ne peut plus lui appliquer la notion d’œuvre d’art ; aussi devons-nous, avec prudence et précaution, mais sans crainte, renoncer à la notion d’œuvre d’art, si nous voulons conserver sa fonction à la chose même que nous entendons désigner. Car c’est une phase qu’elle doit traverser, et cela sans arrière-pensée ; ce détour n’est pas gratuit, il aboutit à une transformation fondamentale de l’objet et efface à tel point son passé que, si l’ancienne notion retrouvait son usage – et pourquoi ne le retrouverait-t-elle pas ? –, elle n’évoquera plus aucun des souvenirs liés à son ancienne signification. »

(Bertolt Brecht, Der Dreigroschenprozeß », Versuche 8-10, fasc. 3, Berlin, Kiepenheur, 1931, p. 301 sq.)

Walter Benjamin, L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique (Gallimard 2000, Editions Allia 2003, pages 30-31).

Le musée du quai Branly (Paris, 7e) demeure un très beau bâtiment, avec son mur végétal, son jardin extraordinaire, et son architecture intérieure en colimaçon.

Pour l’expo Aux sources de la peinture Aborigène, il faudrait pourtant ne prendre ni photo ni vidéo et respecter la consigne placardée : « En raison de l’extrême sensibilité des œuvres… ».

On se demande pourquoi on trouve alors tant d’images, fixes ou bougeantes, sur Internet concernant cette exposition : à demain, pour quelques photos  (comme cela est encore autorisé dans d’autres musées) supplémentaires et « volées » mardi par simple amour de l’art.

Aborigènes1_DH

(Photo : agrandir impunément.)

Advertisements