Mots-clefs

, , , , , , ,

A l’arrivée au cinéma il pleut, à la sortie il fait beau. Entre les deux, vision du dernier film de Kathryn Bigelow, le déjà sulfureux Zero Dark Thirty, près du rond-point de la place Gambetta (20e) qui arbore toujours sa sculpture baroque.

Zero1_DH

Zero2_DH

Juste une dizaine de personnes dans la salle, il faut croire que la traque d’Oussama Ben Laden (OBL, comme la CIA le nomme), dont on connaît certes l’épilogue, ne passionne pas les foules. Pourtant, le film – j’avais aimé Blue Steel et surtout Point Break, polars de la même réalisatrice – est excellent et n’élude pas, en réalité, les questions que pose Jacques Mandelbaum dans l’article cité plus haut : l’utilisation de la torture, le droit du plus fort et la fin expéditive du chef d’Al Quaïda.

L’actrice principale, Jessica Chastain, dans le rôle de celle qui tient la piste du commanditaire des attentats du 11-Septembre, montre une présence sans faille.

De là à descendre en flammes ce « thriller » qui est politique sans en avoir l’air, comme le fait le magazine Les Inrockuptibles, il y a quelques tours de rotors… Reste plus qu’à attendre le courageux cinéaste français (aidé par un producteur gonflé) qui nous contera sans doute très bientôt l’épopée malienne actuelle.

Zero3_DH

Zero4_DH

Oui, hélicos sur l’écran et avion dans le ciel.

Zero5_DH

Zero6_DH

    (Cliquer ou bouger pour agrandir l’image.)

Publicités