Étiquettes

, , ,

L’autre jour, j’ai dévisagé et photographié, sans même son consentement, un bâtiment à Paris, rue Deguerry (11e) et j’ai repensé à La Vie mode d’emploi de Georges Perec.

C’est amusant parce qu’en feuilletant à nouveau mon Livre de poche – acheté le 3 mars 1980,  comme noté au dos de la couverture – j’ai retrouvé une fiche restée à l’intérieur et qui me met rétrospectivement en faute. Hélas, le numéro de téléphone a dû changer…

La vie mode d'emploi_DH(Le scan peut être agrandi.)

« Parfois il imaginait que l’immeuble était comme un iceberg dont les étages et les combles auraient constitué la partie visible. Au-delà du premier niveau des caves auraient commencé les masses immergées : des escaliers aux marches sonores qui descendraient en tournant sur eux-mêmes, de longs corridors carrelés avec des globes lumineux protégés par des treillis métalliques et des portes de fer marquées de têtes de mort et d’inscriptions au pochoir, des monte-charges aux parois rivetées, des bouches d’aération équipées d’hélices énormes et immobiles, des tuyaux d’incendie en toile métallisée, gros comme des troncs d’arbres, branchés sur des vannes jaunes d’un mètre de diamètre, des puits cylindriques creusés à même le roc, des galeries bétonnées percées de place en place de lucarnes en verre dépoli, des réduits, des soutes, des casemates, des salles de coffres équipées de portes blindées.
Plus bas, il y aurait comme des halètements de machines et des fonds éclairés par instants de lueurs rougeoyantes. Des conduits étroits s’ouvriraient sur des salles immenses, des halls souterrains hauts comme des cathédrales, aux voûtes surchargées de chaînes, de poulies, de câbles, de tuyaux, de canalisations, de poutrelles, avec des plate-formes mobiles fixées sur des vérins d’acier luisants de graisse, et des carcasses en tubes et en profilés dessinant des échafaudages gigantesques au sommet desquels des hommes en costume d’amiante, le visage recouvert de grands masques trapézoïdaux, feraient jaillir d’intenses éclairs d’arcs électriques. (…) »

(Georges Perec, La Vie mode d’emploi, Hachette 1978, Le Livre de poche, 1er trimestre 1980, Chapitre LXXIV, Machinerie de l’ascenseur, 2, page 444.)

Deguerry1_DHDeguerry2_DHDeguerry3_DH(La photo ci-dessus en dissimule une autre : cliquer pour la faire apparaître.) Deguerry4_DHDeguerry6_DHDeguerry7_DHDeguerry8_DHDeguerry9_DHDeguerry10_DHDeguerry11_DHDeguerry12_DH(Photos prises le 6 février, de 17h.11 à 17h.18. Toutes sont agrandissables sauf celle qui en masque une autre.)

Publicités