Étiquettes

, , , ,

L’affaire Cahuzac s’est enfin dénouée, même si la droite et son alliée Marine Le Pen, celle-ci sans aucun complexe, ont été jusqu’à exiger la démission du gouvernement et de nouvelles élections législatives.

La faute « impardonnable », comme l’a dit François Hollande, de l’un devrait donc, selon ce schéma du raccourcissement, rejaillir sur toute la politique (celle de la gauche, évidemment).

Gloire à Mediapart, honte à Cahuzac.

Nemo1_DHNemo2_DHNemo3_DHNemo4_DHNemo4bis_DHNemo5_DHNemo6_DHNemo7_DHNemo8_DH(photos prises à Nancy le 3 avril. Cliquer pour agrandir.)

Advertisements