Mots-clefs

, , , ,

« le cadenas des rêves a fermé ses mâchoires sur les gradins de l’homme
et la brise ne sert plus de chemise au jardin quintefeuille fille chérie »

Tristan Tzara, L’homme approximatif, 1925-1930 (Poésie/Gallimard, 1968, page 88)

Sans chaîne, j’arpente la rue du Temple, j’ai un but précis, des passants me croisent, ou me croient un autre, le soleil réjouit chacun, c’est un dimanche complet à la température dichotomique, je repasserai bientôt devant l’Hôtel de Saint-Aignan où se tient toujours l’exposition Robert Capa, sa valise n’a pas bougé de place et ça tape aujourd’hui comme au Mexique, sans doute.

Un mini-marathon, où la mort d’autrui est ou sera toujours présente, comme ici ou à Boston hier.

Temple7_DHTemple8_DHTemple9_DHTemple10_DHTemple11_DHTemple12_DH(Photos : cliquer ou bouger pour agrandir.)

(Eric Dolphy, Come Sunday)

[ ☛ à suivre ]

Publicités