Mots-clefs

, ,

Il fallait que je fasse ce saut à Metz, et j’ai découvert l’ampleur des travaux actuels, une fois débarqué hier à la gare : un sacré imbroglio, dont se plaignent les chauffeurs de taxi et les automobilistes,  mais qui devrait, dit-on, s’achever en septembre.

Les alentours de la gare sont creusés (comme la place de la République à Paris), le pavage va bon train – certes – et l’on circule comme l’on peut : la marche à pied est recommandée. Tout ça pour installer un bus nommé Mettis.

Quelques photos de cette Metz câline, pourtant, malgré son aspect massif, où le jaune domine (les bus portent la couleur des bâtiments anciens) et un charme un peu plombé : comme si le passé était toujours là pour diriger – aucune allusion ici à Angela Merkel – l’orientation de la cité et de la vie de ses habitants.

Metz câline1_DHMetz câline2_DHMetz câline3_DHMetz câline4_DHMetz câline5_DHMetz câline6_DHMetz câline7_DHMetz câline8_DHMetz câline10_DH(Photos : cliquer pour agrandir.)

[ ☛ à suivre]

Publicités