Étiquettes

, , , , , ,

« Il bourlinguait, bourlinguait sans trêve, et dans le sillage de son bateau, jour et nuit, par bonace ou par gros grain, il traînait derrière lui le K. C’était là sa malédiction et sa condamnation, il le savait, mais justement pour cette raison peut-être, il ne trouvait pas la force de s’en détacher. »

Dino Buzzati, Le K (Robert Laffont 1967, Le Livre de poche N° 2535, traduction Jacqueline Remillet, pages 11-12).

Hier matin, j’ai vu cette fille faisant démarrer son scooter, la première photo (un peu ratée) était cadrée de profil mais ne montrait pas la plaque d’immatriculation du deux-roues.

Le torrent de la chevelure (libérée malgré le casque) de cette fière amazone m’a impressionné – même si Twitter n’en a pas voulu – et j’ai reconnu là, sur le moment et aussi par la suite, une sorte de beauté mobile, bientôt disparue.

Le K bis 24.6.13_DH(Paris, rue Alibert, Xe, 11:01. Cliquer ou bouger pour agrandir.)

Advertisements