Étiquettes

, , , , ,

Je l’ai rencontré une fois encore, le 12 juillet, c’était dans un restaurant de la rue Lepic, à Montmartre, le quartier où il a établi ses quartiers qui dominent la ville.

André Rougier 1_DHNous avons parlé littérature et politique : il a bien connu André Pieyre de Mandiargues  et Jorge Luis Borges, tout simplement.

André Rougier2_DHAndré Rougier a vécu longtemps au Brésil et revenait d’un séjour estival là-bas. J’aime son blog, Les Confins (même si je ne le lis, hélas, pas quotidiennement), concentré de poésie, de grand style et d’échappées vers ceux qui nous importent : écrivains, musiciens, artistes en tous genres, avec leurs regards perçants sur l’existence.

André Rougier3_DHJuste une envie ici de lui donner un salut impromptu, neuf jours après un tel moment amical, mais quelle importance, en fait, que ce décompte à rebours ? Le temps n’a pas d’emprise sur les affinités réelles.

André Rougier4_DH(Toutes ces photos sont agrandissables.)

(Stan Getz, Desafinado)