Mots-clefs

, , , , , , , , ,

Eoliennes 3.11.13_DH

 (Photo prise le 3 novembre à 16:20 sur l’A1 Lille-Paris)

Vous avez atterri là

subrepticement

avec vos grands bras

vous êtes venues d’ailleurs

éoliennes muettes

de loin

cartomanciennes de l’imprévu

parfois sans catadioptre la nuit

fanal rouge absent

objets tournants non identifiés

vous brassez du vent

dans le silence approché

vous servez de repères verticaux

linceuls pour les oiseaux affolés

en bandes et souvent égarés

vous moulinez à tout-va

vous produisez du courant

électrique ou maritime

des turbulences

des impédances

des impudences

et la cohorte de vos impedimenta

le chant des pales

devrait pourtant s’entendre

si l’on baissait la vitre de la voiture

trop de courant d’air à 130 km/h

un jour les machines agricoles

n’auront plus d’espace

pour labourer semer moissonner et battre puis empaqueter

des rectangles de paille

straw dogs

alors la campagne comme la mer

deviendront un semis

de cimetières immenses

avec leurs croix blanches gigantesques

et aérodynamiques

Dorgelès n’avait rien vu

les tranchées de 14-18 seront des souvenirs

purement cinématographiques

car tous les jours Éole se fend la gueule

mais attention les yeux

et les doigts

vous n’y couperez pas

(Ahmad Jamal, piano, Jamil Nasser, bass, Franck Gant, drums : The Awakening.)

Publicités