Étiquettes

, , , , , , , , ,

Souvent je prends, depuis République, la rue du Temple pour aller jusqu’au Centre Pompidou : le musée se trouve à une demi-heure de marche et hier après-midi j’ai visité deux expositions à la suite, celle sur Claude Simon et celle de Pierre Huyghe (je ne connaissais pas le deuxième).

Les voitures miniatures stationnent toujours dans la vitrine du magasin au « look  » de jadis et la Mercedes 300 SL grise, avec ses portières papillons, colle à la VW rouge (modèle que j’ai possédé en vrai).

En arrivant au carrefour avec la petite rue de Braque, où j’avais croisé une fois Patrice Chéreau qui y avait habité, j’ai pris en photo, un peu machinalement, la plaque taguée : je pensais à lui une fois encore et je n’apprendrais son décès que le soir, sur Internet, vers 22 heures.

Chéreau-Libé_DHJ’ai alors été choqué par le « tweet » envoyé dans la soirée par la ministre Delaunay – n’est pas Bossuet qui veut – et je lui ai répondu. J’ai lu d’ailleurs ce matin que le Huffington Post avait relevé son dérapage, qui n’est pas le premier, dans ce domaine ou d’autres.

Delaunay 7.10.13_DH

braquage twitter, 7.10.13_DHEnsuite, j’avais bifurqué par la rue Rambuteau et ces chaussures accrochées en l’air ressemblaient peut-être, rétrospectivement, à un deuxième signe de ce qui s’était produit ce jour-là, après la mort annoncée en fin de matinée de l’écrivain Christian Gailly dont j’avais acheté et aimé le roman Un soir au club (Éditions de Minuit, 2002), adapté au cinéma par Jean Achache (2009).

Dans le hall du Centre Pompidou, une BMW signée Roy Lichtenstein (pour les 24 Heures du Mans en 1977) me rappelait qu’il ne fallait pas manquer non plus cette exposition.

Il existait sans doute un temple pour la mémoire.

mémoire1_DHmémoire2_DHmémoire3_DHmémoire4_DHmémoire5_DHmémoire6_DHmémoire7_DHmémoire8_DHmémoire9_DHmémoire10_DH(Toutes les photos peuvent être agrandies.)

Advertisements